Backpack

Voyager autrement

Amis lecteurs, bien le bonjour,

J’ai choisi de consacrer ce tout premier article de blog à une incroyable expérience que j’ai eu l’occasion de vivre l’année dernière. Grâce à l’association Coup De Pouce (infos par ici), je suis partie deux semaines en Mission Humanitaire au cœur de Madagascar.

Ce voyage à commencé lorsque j’ai entendu des collègues parler de leurs différentes expériences humanitaires et de cette fameuse association. Hop, en deux temps 3 mouvements, je me suis renseignée et j’étais motivée à 300% pour tenter l’aventure. Après avoir longuement hésité entre toutes les destinations possibles (Philippines, Mongolie, Haïti, Pérou…) j’ai finalement opté pour Madagascar alias « l’île Rouge ».

En amont de la mission, il a fallut organiser le départ: vaccins, recherches sur l’histoire de l’île, lieux incontournables (et plus secrets), moyens de transports sur place (gros sujet quand il s’agit de Madagascar), changer quelques piécettes dans la monnaie locale, apprendre des mots malgaches histoire de se fondre dans la masse, se renseigner sur les traditions, préparer l’estomac à manger du riz en quantité, prévoir la crème solaire (pour éviter d’adopter la couleur écrevisse).. Bref, c’est le moment où j’ai commencé à compter les jours avant le départ (tic tac).

Moment fatidique : le grand départ ! On s’est envolé avec toute l’équipe (soit 13 joyeux lurons) pour rejoindre Santaha. Village perdu au fin fond de l’île: avion, re-avion, bus, taxi brousse, touk touk… Ca y est, c’était l’aventure.

Pendant deux semaines nous avons: appris à scier (tant bien que mal), planté des clous (droits ou pas), porté de la taule, fait du béton, transporté des cailloux, repeint une école, dansé avec les enfants du village, poussé des charrettes (sous les rires des personnes du village); fabriqué des échafaudages (plus ou moins stables), cuisiné local (notre ventre s’en souvient..), fait sécher de la vanille, goûté la bière malgache (il faut bien s’hydrater quand on travaille), joué aux cartes (à la lumière de nos frontales), fait des soirées autour du feu sur la plage, visité les alentours…

Au final, dans un cadre complètement idyllique, nous avons construits 3 maisons de plus de 20m carrés pour des personnes en grandes difficultés, et repeint l’école du village. Comme quoi, même sans avoir de folles compétences en bâtiment et en construction, nous avons pu faire de belles choses. Au delà du matériel, c’était aussi et surtout une aventure humaine incroybale. Si vos aspirations sont de réellement découvrir une culture, rencontrer des personnes du pays, vous imprégner de leurs valeurs et leur façon de vivre, n’hésitez plus, les voyages humanitaires sont ce qu’il vous faut !!!

Si vous avez déjà fais un voyage de ce type, n’hésitez pas à partager votre expérience, à conseiller des associations, à donner des bonnes adresses, et à raconter vos anecdotes (parce que oui il y en a forcément!).

Pour les curieux(ses) de passage qui souhaiteraient avoir plus d’informations (association, logistique, prix, choix de la destination, conseils…) n’hésitez pas à m’écrire j’essaierai de répondre au mieux à vos questions.

 

12597014_10207497673812868_1966708011_o12633202_10207497673292855_1334802986_o12620451_10207497511728816_1055081053_o12596670_10207497511968822_1232238262_o12576120_10207497512008823_2105574032_n12631219_10207497511928821_1524726437_o12631123_10207497511568812_1603327743_o

Vivement la prochaine aventure !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s